March 11, 2005

Romain candidate chez .gr : sa vie, son oeuvre !

Posted by

Webmaster

Ma vie, mon œuvre…
Pas évident d’écrire un post pour me présenter. Ce n’est pas que je ne sache pas quoi écrire mais il me semble que le but de l’opération est de susciter des réactions de la part des lecteurs. Et si je fais un exposé sur « comment j’en suis arrivé à aujourd’hui » ça ne se prêtera pas forcément aux commentaires.
Je vais donc faire ça rapidement et je propose de développer ensuite si vous avez des questions.


Je suis né en 1978 en Seine et Marne (77) et j’ai toujours vécu là-bas à Marne la Vallée, au pays merveilleux de Mickey. C’est là-bas que j’ai fait mes dents, eu mes frères et sœurs, rencontré mes potes et débuté ma scolarité. Jusqu’au bac S, que j’ai obtenu sans mention mais avec la ferme intention d’aller à la Fac à Paris. Je me suis inscrit à Jussieu dans le 5e arrondissement pour entamer un DEUG MASS. Ca veut dire Math Appliquées aux Sciences Sociales – et dans mon cas appliquées à l’économie.
Plus que la découverte de cette nouvelle matière que je n’avais jamais approchée, ces années ont été pour moi l’occasion de relâcher un peu les efforts scolaires pour me consacrer à la vie salariée. C’était l’époque magique de la majorité, motivée par l’émancipation et le permis de conduire tout neuf et tout ça avait autant d’importance, dans mon esprit de jeune, que la vie étudiante. Pour remplir le réservoir insatiable de mon Volkswagen (un beau Transporter jaune) j’avais besoin de travailler à côté de mes études. J’ai donc fait des temps partiels de tous types pour gagner un peu d’argent.
Finalement ça ne m’a pas aidé à raccourcir le processus puisque j’ai mis quatre ans à avoir un DEUG qu’on fait normalement en deux mais j’y ai énormément gagné d’un point de vue personnel. Non seulement parce que j’ai rencontré ma moitié, mais aussi parce que des boulots j’en ai fait pas mal et presque tous pendant une durée suffisamment longue pour bien comprendre ce qui se passait à mon niveau.
Et ce qui se passait c’était que j’étais toujours le plus jeune, et que mes collègues de travail, qui ne voyaient plus d’avenir devant eux, me poussaient dans le même sens que mes parents : celui des études. J’ai donc cherché un moyen de les poursuivre et j’ai passé les concours d’admission parallèles des ESC.
C’est comme ça que j’ai intégré l’ESC Grenoble. Quand on est pris dans ce type d’établissement on peut obtenir un prêt étudiant facilement. C’est ce qui m’a permis de me loger et de payer les frais de scolarité durant ces quelques années. Pour ne pas perdre de vue mon implication dans la vie professionnelle, j’ai fait mes deuxième et troisième année en alternance. Deux semaine chez fnac.com comme Chef Produit Junior (image et son) et une semaine à l’école. Une très bonne solution qui permet de limiter le coût des études tout en renforçant, selon moi, la qualité de la formation.
Mais voilà que quelques mois avant la fin, des problèmes de santé ont tout arrêté subitement. Plus d’école, plus de travail, mais un lit d’hôpital et pas beaucoup de mobilité. J’ai commencé à faire mon blog à cette époque, sur les conseils de mon pote qui avait mis au point un squelette de blog pour SPIP.
Pour une idée c’était une super idée. Depuis ma chambre d’hôpital, je bloguais avec mon PC portable, ce qui m’a permis de tenir toute la famille et les amis informés de mon état. Cette histoire là a duré plus d’une année durant laquelle j’ai fait des allers retours entre chez moi et l’hosto… toujours accompagné de mon petit portable. Cela m’a fait relativiser sur pas mal de choses et notamment sur ce qui compte vraiment pour moi dans la vie.
J’ai essayé de ne pas perdre mon temps non plus. Car du temps libre j’en avais pas mal. J’ai donc appris à coder un peu, à utiliser des logiciels spécifiques pour modifier des templates et des boucles spip. Je ne suis pas devenu un pro, loin de là,mais j’ai bien compris comment ça fonctionnait. Avec mon pote, qui lui est fort pour coder, nous avons mis au point un squelette type pour essayer de vendre des sites en spip aux agences immobilières qui n’en avaient pas en Seine et Marne. Projet que nous avons avorté puisque mon état de santé me permettrait bientôt de reprendre mes activités.
Une fois médicalement prèt à m’y remettre j’ai négocié avec le boss de l’école à Grenoble, pour terminer ce que j’avais commencé. J’ai achevé ensuite par un stage de 6 mois à la Société Générale (service qualité des fournisseurs).
Je suis maintenant diplômé, emménagé avec ma douce (après sept ansc’était mérité) et décidé à intégrer entreprise dont l’activité se rapproche de ce que j’aime et que je peux faire mais surtout dont je partage les valeurs. Celles de .gr et que Carlos m’a présentées lors de nos précédentes rencontres sont la raison même de ce post.
Si vous avez des questions, je serai heureux de vous apporter des précisions.
En attendant vous pouvez toujours aller voir mon blog de l’époque en
suivant ce lien : http://neurochir.bloog.net
Bonne journée,
Par Romain.

Cyrille Clediere

A mon tour (roulement de tambours) … Quelques questions pièges 😉
– Es-tu plutôt “Master Chief” ou “Samus” ou “Snake” ?
– Es-tu plutôt “Pingouin” ou “Bill” ou “Jobs” ?
– Es-tu plutôt “A la recherche de la nouvelle star” ou “Star Ac'”
– Quelle est ta couleur préférée ?
– Connais-tu “Kaiser Söze” ?
– Connais-tu “Jack Bauer” ?
– Pour toi quel est le meilleur épisode de la série Star Wars ?
– Es-tu plutôt “Mc Do” ou “Quick” ?

Romain

Bonjour, pas mal ces questions Cyrille.
> Es-tu plutôt “Master Chief” ou “Samus” ou “Snake” ?
Samus
> Es-tu plutôt “Pingouin” ou “Bill” ou “Jobs” ?
“Bill” en pratique, “Pingouin” à l’essai et “Jobs” quand j’aurai les moyens
> Es-tu plutôt “A la recherche de la nouvelle star” ou “Star Ac'”
A la recherche de la nouvelle star
> Quelle est ta couleur préférée ?
Celle qui se marie bien avec celles qui l’entourent.
> Connais-tu “Kaiser Söze” ?
Le plus grand coup qu’il ait réussi, c’est de faire croire à tout le monde qu’il n’existait pas…
> Connais-tu “Jack Bauer” ?
Pas personnellement, mais on ne peut pas vraiment passer à côté
– Pour toi quel est le meilleur épisode de la série Star Wars ?
Mon préféré c’est le V
– Es-tu plutôt “Mc Do” ou “Quick” ?
et pourquoi pas plutôt un jambon beurre ?
Bonne journée.

Cyrille Clediere

>Samus
tu te mets souvent en boule alors 😉
>”Bill” en pratique, “Pingouin” à l’essai et “Jobs” quand j’aurai les >moyens
il ne faut pas écouter ce qu’on dit… un ibook c’est 1000 euros
>Le plus grand coup qu’il ait réussi, c’est de faire croire à tout le >monde qu’il n’existait pas…
>Pas personnellement, mais on ne peut pas vraiment passer à >côté
😉
>Mon préféré c’est le V
Très Bon choix, le plus sombre
>et pourquoi pas plutôt un jambon beurre ?
Exact mais ce n’est plus ce que c’était…

Romain

Merci Cyrille de me rappeler que 1000€ c’est quand même en dehors de mes moyens :)… Ca paye pas beaucoup la recherche d’emploi !
Le star wars V: c’est le seul, de la première série, qui promet qu’il y aura une suite !

Romain

Samus c’est toute ma jeunesse et mon Amstrad !
1000€ un iBook..? C’est c’est bien ce que je dis, c’est en dehors de mes moyens :)… Ca paye pas beaucoup la recherche d’emploi de nos jours !
Le star wars V: c’est le seul épisode de la première série, qui promet qu’il y en aura d’autres !
A plus tard !