June 27, 2005

Centième !

Posted by

amo@emakina.fr

100.jpg
100 billets pour 10 mois de blogging .gr


Non, je ne vais pas tout récapituler de cette centaine de production personelle, j’ai simplement profité de l’événement pour voir un peu de quoi ça parle.
Pas besoin d’épiloguer, la spécialité maison du “coup de pelle” est effectivement particulièrement répandue dans la liste.
– 20% de billets strictement consacrés aux usages. À ce propos, le blog est un excellent outil de structuration de la réflexion personnelle et je ne m’en prive pas,
– 20% de billets consacrés aux territoires numériques. Ils ne sont pas tous liés à Dorsal, mais il est sûr que la riche et brûlante actualité de ce dossier ces dernier mois m’a bien stimulé 🙂
– 20% de tribunes avec pas mal de choses liées aux enjeux juridiques, économiques et surtout sociétaux connexes aux TIC. Un domaine que j’ai bien envie de développer dans les mois qui viennent,
– 15% consacrés aux blogs et à la blogosphère,
– 15% de billets persos, parmi lequel celui consacré à mon arrière grand-père, dont les commentaires en et hors ligne m’ont beaucoup plus.
Avant de bloguer, j’animais ou je publiais depuis 4 ans dans le cadre de communautés virtuelles rassemblant des proches, ainsi que dans le domaine universitaire (où j’intervient dans le cadre de la massification des TIC). Ce qui est sûr c’est que le bloging a dopé ces anciennes activités dans une sorte de frénésie ou de jubilation de la publication.
Du coup, les soirées se passent plus le nez dans l’écran du portable que dans celui de la télé, ce qui ne donne que plus de relief à l’inconsistance du petit écran.
Ce changement n’a pas échappé à celle qui partage ma vie, d’autant plus qu’il s’est couplé au déploiement du Wifi à la maison. Le bloging étant une activité assez égotique, cela crée forcément quelques tensions et il faut faire preuve d’un esprit de partage avec l’autre sur cette pratique. Mais je suis persuadé de ne pas être seul dans ce cas 😉

Jean-Luc GRELLIER

La tonalité des billets est assez éclectique.
La teneur toujours intéressante et sujet à débat.
Le ton est toujours respectueux des lecteurs.
Voilà un gage de réussite d’un blog non ?
Il est vrai que chez moi aussi l’ordinateur (de façon bien plus générale que le blogging) est venu changer les habitudes. C’est en cela que je trouve dans les TIC un facteur de lien social évident et intéressant. Finit les longues soirées devant des programmes débiles. Maintenant, place à l’ordinateur, aux jeux, à la communication bi-canal avec la famille (échanges de photos, d’émotions etc.), aux forums, aux billets et commentaires sur les blogs.
D’ailleurs, le blog ne serait-il pas à notre société ce que la place du village était à celle de nos ancêtres (au passage, chapeau pour l’article sur ton arrière grand père…). Un lieu convivial où chacun peut mettre son grain de sel ou de poivre…
La société évolue, mais les principes fondamentaux seront toujours les mêmes, et je suis heureux de faire partie de la génération qui aura permis de recréer un lien social entre les générations à travers des outils et des technologies novatrices. Il est beaucoup question aujourd’hui, de la génération numérique 😉 d’accord, donc la génration qui précède, c’est à dire nous, est donc celle qui a construit cette génération ainsi que les outils et technologie qu’elle utilise.
La génération des “Soixantehuitards” a quand à elle fait bien des ravages. Après la révolution culturelle de mai 68, elle n’a pas hésité à renier ses fondements jusqu’à créer et devenir la “Gauche caviar”, à prendre la tête de tous les grands capitaux du territoire et au delà, à se nourrir d’un idéal pour en recracher son venin. Oui je suis de ceux qui pensent que la génération 68 a gâché sa chance, pourrit son milieu, cassé l’avenir de ses enfants. En terme de techonologie à qui doit-on l’explosion de la télévision si ce n’est de cette génération là.
Alors oui je suis fier d’appartenir à la génération qui sert de transition vers autre chose… peut-être découvrirons-nous un jour que nous aussi nous avons fait des bêtise… mais au moins nous en aurons conscience et nous prendrons nos responsabilités.

Manuel Diaz

Alexis, le roi du coup de pelle.. Bravo, c’est vrai que tu as une production exemplaire et on sent que tu en as “sous la pompe” comme dirait un ami à moi 🙂 Suis sur que tu te freines en plus pour ne pas trop bloguer… En tout cas, message personnel à Florence, s’il te fait passer de trop mauvaise soirée, essaie le coup de rouleau à patisserie 🙂