June 30, 2005

Journées KM à l'ENSAM

Posted by

Webmaster

Publication un peu tardive d’un billet rédigé mercredi dernier, en revenant des journées KM à l’ENSAM…

Aujourd’hui (c’était le 22/06), je me suis invité à la journée KM de l’ENSAM et j’ai bien fait ! La gestion des connaissances (Knowledge Management) est un sujet qui m’intéresse depuis des années. J’ai toujours été séduit par les usines à gaz informatique qu’elle a pu engendrer et les concepts un peu fumeux qu’elle véhicule. actuellement il est possible de regarder cette discipline avec un oeil nouveau, c’est ce que nous faisons chez groupe Reflect en s’appuyant notamment sur des blogs et des wikis. Mais revenons à cette journée. J’avais trouvé l’initiative intéressante. Marc de Fouchécour est enseignant et blogueur. C’est d’ailleurs en constatant que l’annonce de cette journée était reprise de blog en blog que je m’y suis intéressé.

Au programme, des restitutions de projets d’étudiants autour du KM et une table ronde avec un sujet « Efficacité collective et nouvelles technologies de connaissances [blogs, wikis, réseaux sociaux, …] : un défi à relever ? » et des intervenants prometteurs (Ludovic DUBOST xwiki, Yann MAUCHAMP [OpenBC], Vincent MONTET [IRM-Agency], Miguel MEMBRADO [Mayetic], François NONNENMACHER alias padawan [Cap Gemini]). Marc de Fauchécour avait également réussi un super teasing et nous restituant un dîner de préparation de cette table ronde. Malgré cela, elle n’a pas su tenir ses promesses, le sujet était bien trop vaste pour être traité en une heure. D’ailleurs Richard Collin le traitera sur plusieurs jours dans ces rencontres Innovations, Compétitivité et Connaissances 28, 29, 30 septembre Paris (http://www.icce-link.com/rencontres-km-ec/).

Cette journée, c’était surtout l’occasion pour moi de me confronter à l’appropriation des blogs et des wikis par ces étudiants futurs (ou peu être déjà) experts du KM. Manifestement, les mots sont maîtrisés même si les définitions comme les pratiques divergent d’un étudiant à l’autre. J’aurai du m’amuser à compter le nombre de citation des mots blogs et wikis, je m’attendai même à croiser Harry Poter dans les couloirs tant ils avaient ce petit coté magique… il est vrai que nous sommes à l’époque d’Internet 2.0 et que tout semble permis.

En toute objectivité, je n’ai pas trouvé dans les différentes présentations une justification de l’usage des blogs et des wikis. Ils étaient là, parce qu’ils font partie des outils à la mode… Je me suis permis de sourire quand un étudiant nous a montré un schéma organisant le KM chez Thales en flux et en stock différentiant la collaboration de la gestion de l’information. Le schéma était intéressant et je l’utiliserai dans mes prochaines interventions. Dans ce modèle, le blog trouve sa place au milieu. Mais voilà, il nous a présenté le blog comme l’outil universel allant jusqu’à dire que le blog pouvait être mis partout ! J’aurai apprécié un peu de recul dans cette analyse. Autre sourire de la journée, dans le cadre d’une étude sur l’intégration des wikis et des blogs dans Mayetic, un schéma présentant le saint graal des outils collaboratifs : un maximum de fonctionnalités avec un maximum de simplicité. L’informatique selon Microsoft a donc de bons jours devant elle.

Les étudiants portaient un regard très “solutions miracles” sans véritable retours d’usage. Il ne suffit pas de présenter des outils aussi beau et pertinent qu’ils soient, s’ils ne rencontrent pas les usagers aucune valeur ne sera créée, et ce sera un échec. Ce n’est pas le wiki qui fait le succès de wikipedia, c’est bien la rencontre de l’outil et d’une envie d’une communauté . Il ne faut jamais oublier ça. Je m’attendais à voir des exemples de conception par les utilisateurs… finalement ce sont eux les porteurs de connaissances. Et les blogs comme les wikis permettent d’impliquer les utilisateurs producteur de connaissances dans la création de l’outil, de leurs réseau et finalement de leurs usages. Au final, j’ai eu l’impression de retrouver les démarches top-down de déploiement des grandes solutions de KM avec des blogs ou des wikis, là où ces nouveaux outils peuvent initier des démarches inverses porteuses de plus d’efficacités.

Je ne m’étendrai pas plus, la critique est toujours facile. J’ai apprécié les présentations et l’ambiance de la journée, elle avait ce curieux et réjouissant mélange de prétention et de naïveté qui existe chez les jeunes diplômés.

Pour finir Vincent Montet a tenu à rappeler qu’on avait rien vu, il revenait juste d’un voyage au japon pour y étudier les nouveaux usages… et nous a promis de belles surprises. Il est vrai que la génération montante, celle qui a baigné dans le mobile, l’internet et les blogs trouvera des usages que nous n’imaginons pas !

Merci donc à Marc de Fouchécour, merci aux étudiants (ne m’en voulait pas, je deviens vieux…).

PS1 : nous allons sûrement proposer un sujet de fin d’étude à un ou plusieurs étudiants de l’ENSAM…

PS2 : j’ai eu la chance en fin de journée de discuter d’Xwiki avec Ludovic Dubost, il m’avait gentiment interpellé et réagissant à mes propos sur Jotspot dans mon compte rendu de DEMO2005. 200 projets d’évolution de Xwiki ont été retenus au google summer of code. Certains m’ont séduit tout particulièrement, le wiki offline ou le wiki p2p ou l’intégration d’openoffice… j’ai hate de voir le résultat. Mon petit doigt me dit qu’Xwiki intégrera très bientôt le panel des outils que nous utiliserons chez .gr… à suivre.

En apparté de cette discussion, nous avons pu revenir sur un épisode mémorable de la bulle internet, le lancement de Netvalue à los angeles en 2000, une soirée en terrasse au skybar de l’hôtel Mondrian avec vue sur sunset boulevard… un grand moment, n’est ce pas Carlos ?

globeing.net

Journée Projets KM ENSAM 2005 : suite et docs

La Journée du 22 juin s’est bien passée