June 12, 2006

Mcdonald's m'en veut…

Posted by

Webmaster

Mcdo

Je viens de recevoir un courrier du titulaire des franchises McDonald’s sur Limoges qui réagit avec force à mes propos tenus à l’occasion d’un débat sur l’insertion professionnelle et publié dans Le Populaire du Centre, je cite l’article : “Pour Carlos Diaz, créateur de sa propre société : si vous laissez à Mc Do le soin d’expliquer aux jeunes ce qu’est le monde de l’entreprise, alors on peut comprendre qu’ils aient envie d’aller dans le public”.

Je reviens donc sur mes propos en essayant d’expliquer ce que je voulais dire au-delà de cette petite phrase…

Technorati Tags: , ,

Bon bien entendu, il faut remettre cette phrase dans son contexte, un “sociologue” de l’Université de Limoges tentait de nous expliquer à grand renfort de chiffres que si les jeunes privilégiaient le secteur public c’était parce que les entreprises n’étaient pas séduisantes et qu’elles tentaient de profiter de leur jeunesse… J’ai donc pris la parole pour donner mon point de vue.

Je considère que tant que notre jeunesse privilégiera des valeurs de “sécurité” plutôt que des valeurs de “réussite” alors notre société sera malade de sa jeunesse… Oui je trouve que le fossé entre les entreprises et la jeunesse se creuse chaque jour et il serait plus que temps de créer de VRAIES passerelles notamment entre le monde de l’entreprise et le monde étudiant.

Souvent l’expérience des étudiants avec l’entreprises se limite à de petits boulots de serveurs dans des fast-food, des boulots d’été sans rapport avec leur formation ou des stages en entreprise trop courts ou pas très intéressants. C’est là que j’ai prononcé cette phrase que j’avoue assassine et volontairement provocatrice… En fait, je cherchais par là à remuer cette assemblée bien pensante où chaque camp restait sur ses positions partisanes et peu constructives.

Je ne cherchais pas à dénoncer quoique ce soit mais à montrer que nous ne pouvions nous satisfaire de ce type d’expérience, certes utiles, mais souvent sans rapport avec le parcours pédagogique de l’étudiant… Je crois que le malentendu se situe là, je ne parlais pas des jeunes mais des étudiants ! Je suis tout à fait conscient du rôle de Mac Do dans l’emploi des jeunes en France et les chiffres que Monsieur Besson m’énonce dans son courrier ne laissent AUCUN doute sur le rôle moteur de cette firme pour l’insertion des jeunes (politique RH, premier employeur de jeunes en France, 80% de CDI, des managers avec une moyenne d’âge de 27 ans, …) mais là n’était pas le débat…

Je trouve dommage que des étudiants soient contraints de travailler dans des entreprises sans rapport avec leur formation alors que si l’on prenait le temps de trouver un statut adapté pour nos étudiants, au-delà du statut précaire et dangereux du stagiaire et des contrats en alternance souvent pas adaptés dans certaines professions, je suis certain que ces mêmes étudiants pourraient trouver une place dans des entreprises plus en phase avec leur prochaine carrière professionnelle. Les géants du Fast Food sont par le fait devenus les principaux financeurs de nos étudiants, je le salue en même temps que je le déplore…

En synthèse :

MacDonald’s est sans aucun doute un moteur pour l’insertion professionnelle des jeunes dans notre pays mais je déplore qu’il devienne une solution pour financer les parcours étudiants de notre jeunesse alors que des possibilités plus en phase avec le parcours pédagogique et professionnelle individuel sont possibles. Bien entendu ces solutions n’appartiennent pas à McDo mais à l’ensemble du monde des entreprises, des politiques, des étudiants…

Enfin, je suis sincèrement désolé si mes propos n’ont pas été entendu comme il se doit et j’espère que ces précisions auront été utiles. Le débat est ouvert et j’invite tous ceux qui se sentent concernés à réagir ici.

Anthony Pelletier

Je suis tout à fait d’accord avec toi Carlos. Certes Mc Donald permet à bon nombre d’étudiants d’avoir un petit emploi qui leur permet souvent de financer leurs études, mais il serait beaucoup plus judicieux que ces derniers trouvent une place dans des entreprises en phase avec leur formation et par la même occasion en phase avec leur avenir professionnel.
Personnellement c’est pour cette raison que travailler dans un fast-food ne m’a jamais attiré !
En revanche si demain Mc Donald me propose un job d’étudiant au sein de son service communication, je fonce tout de suite !!!
De plus je pense qu’un étudiant sera beaucoup plus efficace et performant dans un domaine où il souhaite percer et réussir, plutôt que dans un domaine où il sait qu’il ne servira qu’un temps.
Alors biensûr il faut bien des personnes vêtues d’un polo bleu et d’une casquette jaune pour nous préparer nos petits sandwichs adorés, mais je pense que Mc Donald ne manque pas de personnel pour ça !
Anthony Pelletier

Olivier Toussaint

Le problème est celui de la disponibilité des étudiants, et de la mentalité des entreprises. Je souhaite de tout coeur que ça change, mais pour l’instant les entreprises où j’avais effectué ma demande ne voulais surtout pas d’un étudiant. D’une part pour les horaires, d’autre part pour le temps de travail que je pouvais effectuer dans une entreprise.
Il n’y a eu que la restauration rapide qui me permettait de choisir mes plages horaires, et qui m’ont acceptés. Et ce n’est pas le métier le plus épanouissant pour un étudiant.
Il me vient une question, est ce que Groupe Reflect pourrait accueillir un étudiant dans un contrat entre 10 et 20h actuellement ? Car c’est quand même une énorme contrainte pour une entreprise, au vu des disponibilités et des compétences d’un étudiant, non ?

Etienne

Bonjour à tous,
je te rejoins également Carlos, et nous avions évoqué ensemble cette question il y a quelques temps.
Effectivement il est assez facile de trouver un consensus autour de la nécessité d’intégrer les étudiants dans l’entreprise dès leur formation, et de faire corps avec le tronc pédagogique.
Cependant, il faut bien reconnaître que faire de la place pour un étudiant dans une entreprise avec les contraintes de jours, d’horaires, et la priorité qu’il faut donner à sa formation, ce n’est pas simple.
C’est un peu le même problème que l’on rencontre avec les pompiers volontaires 😉
Il est difficile de confier à un jeune des reponsabilités, de l’impliquer concrètement dans un projet parce que l’on craint de ne pas pouvoir compter sur lui au bon moment ou dans les bonnes conditions.
Nous connaissons déjà cela avec les formations en alternance. Les semaines d’absence ne sont jamais les bonnes ! C’est en particulier vrai lorsqu’en face il y a des clients, des échéances…
Cependant, et c’est pour moi la lumière dans le tunnel, la mobilité, les RTT, le télé-travail, ou plus simplement la surcharge de travail nous apprennent à nous adapter, à nous organiser de façon moins linéaire. Les équipes ne sont que très rarement réunies au complet !.. Et pourtant on y arrive, alors oui, je pense qu’on peut trouver des solutions.
En note finale, je me souviens lors du passage aux 35 H que bcp étaient inquiets, car dans leur bureau, on n’allait pas embaucher une personne pour combler 4 ou 5 h manquantes de ci de là, et que ce serait la catastrophe parce que personne ne répondrait au mail ou au téléphone, que les dossiers n’avanceraient pas… et pourtant ça s’est fait, et ils prenennt leurs RTT et leurs congés !

Pierre Bonnafy

Je pense personnellement que c’est très formateur … Je suis content d’avoir connu le rapport direct avec les clients grand public aujourd’hui. Ce n’était pas chez Mac Do, mais à la FNAC qui ne jouit pas non plus d’une excellente réputation auprès de ses salariés.
Bon après, il va quand même être difficile de me faire croire que Mc Do a de grandes qualités humaines avec ses salariés, en particulier dans les postes ou le Turn Over est TRES important.

Pierre Bonnafy

Au passage, une petite vidéo sur Mac Do qui me fait bien rire … : )
http://www.dailymotion.com/video/250404

pascal

salut,
marrant la video, moi j’ai un bon site sur leur pratiques aussi:
Les Franchisés eux mêmes ne sont pas épargnés!!!
je vous donne l’url qui est revenue le plus souvent dans mes recherches :
procès mcdo
ça mérite réflexion…
Pascalou

perrot

jaimerais savoir si vous chercher une employer pour travailler cher vous

Thierry

Vous avez raison sur plusieurs point!!
Je suis étudiant et actuellement en stage dans une entreprise de Limoges. Ce stage était facultatif et j’ai recherché une entreprise qui puisse me financer “un peu” ce stage. En effet, payer une école, un loyer, une voiture (assurance, essence) … sont des choses difficiles pour un étudiant qui prend un peu son indépendance financière.
Mais voilà… Ce patron là m’a promis une petite rémunération…qui n’arrivera jamais!! Nous sommes finalement 4 stagaires (pour 0 employé -> est-ce normal???) et c’est la bonne excuse pour dire qu’aucun appoint ne pourra nous être versé!!!
Victime d’un mauvais patron ou d’un système???
Je pense qu’il faut que l’état agisse !!
Maintenant, je prévois d’arrêter mon stage et d’aller chez Mc Do… Pourquoi??
Pourquoi les entreprises ne s’ouvrent-elles pas plus aux stagiaires?? Pourquoi ne pourraient-ils pas pendant 2 mois être considérés comme des demi-employés???
A la place, on exploite les failles des lois … On utilise ces stagiaires comme des employés mais à 0 frais!!!
Pour ma part, je trouve cela inadmissible !!
Voilà un peu pour mon expériance. Espérons que les choses changeront sinon nos enfants étudiants ne seront que des fils de milliardaire tellement le prix de la vie augmente…

Thierry

Vous avez raison sur plusieurs points!!
Je suis étudiant et actuellement en stage dans une entreprise de Limoges. Ce stage était facultatif et j’ai recherché une entreprise qui puisse me financer “un peu” ce stage. En effet, payer une école, un loyer, une voiture (assurance, essence) … sont des choses difficiles pour un étudiant qui prend un peu son indépendance financière.
Mais voilà… Ce patron là m’a promis une petite rémunération…qui n’arrivera jamais!! Nous sommes finalement 4 stagaires (pour 0 employé -> est-ce normal???) et c’est la bonne excuse pour dire qu’aucun appoint ne pourra nous être versé!!!
Victime d’un mauvais patron ou d’un système???
Je pense qu’il faut que l’état agisse !!
Maintenant, je prévois d’arrêter mon stage et d’aller chez Mc Do… Pourquoi??
Pourquoi les entreprises ne s’ouvrent-elles pas plus aux stagiaires?? Pourquoi ne pourraient-ils pas pendant 2 mois être considérés comme des demi-employés???
A la place, on exploite les failles des lois … On utilise ces stagiaires comme des employés mais à 0 frais!!!
Pour ma part, je trouve cela inadmissible !!
Voilà un peu pour mon expériance. Espérons que les choses changeront sinon nos enfants étudiants ne seront que des fils de milliardaire tellement le prix de la vie augmente…