August 26, 2006

Les blogs et les trackbacks ou rétroliens et les RSS

Posted by

Manuel Diaz

Une réflexion que je me faisais depuis longtemps et dont j’ai déjà parlé avec quelques développeurs en interne : les trackback au final ça sert à quoi et est-ce vraiment nécessaire ? Je trouve que d’une part, le mot est très mal choisi… un commentaire tout le monde voit à peu près de quoi il s’agit, un trackback ou rétrolien c’est déjà une autre paire de manche… Et les RSS sont-ils vraiment adaptés aux usages d’aujourd’hui ?


Par contre, le princpe même d’envoyer une alerte sur un site pour dire… ici aussi on parle de ce sujet c’est plutôt très intelligent facilitateur en matière de constitution d’un réseau social, d’un réseau thématique etc.
Par contre des choses restent à faire en la matière.
Il me semble par exemple que l’intégration de ces rétroliens serait d’un bon effet au milieu des commentaires en général avec une identité peut-être un pêu spécifique pour dire “attention vous aller sortir du site pour continuer à lire ce sujet sur un autre”… car tout comme un commentaire, ce qui est intéressant dans un rétrolien c’est aussi de savoir quand il est intervenu… et en ce sens l’intégrer au milieu des commentaire peut avoir un effet positif et rendre le billet dans son ensemble plus cohérent.
De plus le RSS aujourd’hui comporte ses limites et doit absolument lui aussi entrer dans sa phase 2.0… (ah mais il est lui même un vecteur du 2.0… ???). De simples outils de prospection ils sont devenus des outils de lecture. Malgré tout un billet ne peut être lu dans ces outils avec ses commentaires (ces deux éléments appartiennent à des fils de discussion séparés…)… pas très pratique, pas vraiment pensé utilisateur final tout ça… pas très usability ou utilisabilité du web.
L’ultime étape en la matière c’est de permettre dans le cadre du flux RSS de faire du push (de pousser des informations)… en effet en lisant un billet dans son lecteur RSS pouvoir y répondre en instantané sans changer d’outil serait une évolution importante dans une convergence des outils et des pratiques mais aussi et surtout des formats. En effet cela demandera à ce que tout les systèmes de bloging ou autres type de CMS prennent en compte un format universel dans l’écriture des données… c’est ce que j’appelle en ce qui me concerne les web de demain…. ou l’on n’aura plus à se soucier des outils mais simpement des contenus… nous en avons pris le chemin avec ce que l’on appelle le 2.0 mais la route est encore longue à parcourrir en ce sens et les logiques économique et stratégiques des éditeurs ne vont pas toujours enc e sens. C’est d’ailleurs dommage parce que l’intelligence collective ne doit pas concerner que les usages, elle doit aussi prendre en compte les services et les infrastructures (ex : FON)…

Cedric

Effectivement il y’a encore beaucoup à faire sur les trackbacks, mais je dirai plus généralement sur les blogs. C’est encore trop imparfait.
Surtout pour les trackbacks, il faudrait pouvoir différencier la raison de son emploi, je vois en effet trois types:
– simple citation de l’article et on trackbacke pour récupérer du trafic
– on parle du même sujet ou à peu près et on evoie trackbacke pour dire que l’on a développé le sujet.
– on veux commenter l’article source puis on se rend compte que cela pourrait faire un billet, donc on le publie sur son propre blog et on trackbacke pour signaler son “commentaire”.
En fait mes deux premiers cas étant presque les mêmes c’est deux types de ping qu’il faudrait avoir!

Jean-Luc Grellier

Donc dans ton cas n° 2 on voit bien qu’il s’agit là d’un commentaire qui parce qu’il complète ou permet à son auteur de réagir de façon fournie à l’article ou autre…, et qui devient lui-même un article…
Le premier et le second qui se ressemblent sont eux, significatifs de la notion de réseau social de réseau de marketing personnel etc… ce qui en fait devient sur bien des sites le “on en parle ailleurs…” ou “ils en parlent…”
Il y a bien là les deux principaux types de trackback. Le second est celui qui d’ailleurs cause bien des soucis à nos blog et qui nous polue les blogs avec des quantités énormes de spam. En effet les outils antiSpam sont bien moins efficaces avec les trackback qu’avec les commenatires.

MoMo

Les trackbacks pourraient avoir une utilité dans le référencement des blogs dans les annuaires ! C’est ce qui est en train de se faire ectuellement !