May 5, 2007

Et nous c'est quand qu'on innove ?

Posted by

Webmaster

352346765 4818354Aa0 M

BusinessWeek publie le palmarès mondial des 50 sociétés les plus innovantes et hourra ! c’est Apple qui est en tête devant Google. Il faut avouer que l’iPod a été une innovation incontestable et quand on pense à l’arrivée prochaine de l’iPhone, Apple risque encore de rester en tête… On y trouve pas seulement des sociétés technos, il y a aussi des sociétés “traditionnelles” comme Toyota, Mc Donald’s ou Boeing, tiens, et où est Airbus ? D’ailleurs pas une seule société française… Alors, faut-il se plaindre du palmarès ou bien sommes-nous si peu innovants en France ?

Une chose est certaine, les sociétés qui ne feront pas de l’innovation leur priorité ont du souci à se faire…

Max

Mouai … pourtant la France est un des acteur majeurs du web 2.0 si bien que les USA lorgnent avec envie la campagne en ligne qui s’est déroulé ces derniers mois

Alexis

Le plus important ce n’est pas ça, c’est que toutes ces boîtes sont jeunes (Apple ou Microsoft sont des trentenaires et Google a à peine 10 ans !). Le problème n’est pas l’innovation, c’est le renouvellement et à la base le modèle macro-économique.
À lire ici où là il me semble qu’on a enfin compris que Keynes avait ses limites, pour lorgner vers Shumpeter (celui a qui théorisé la croissance basée une économie en perpétuelle régénération avec pour précepte central l’innovation).
On entend enfin parler d’un vrai Small Business Act et chez Rocard (République 2.0) on voit l’évidence même de ce changement de point de vue.
Ceci arrive pour autant bien tard !

Herve Kabla

Chers amis de GR, je ne suis pas trop d’accord avec vos constats.
– l’absence de grands groupes français: bof, sur ces 50 societes, 14 ne sont pas américaines. Cela donne deja un indice sur un biais, du peut etre a la methode adoptée pour obtenir ce classement. D’ou peut-etre l’absence d’Airbus (mais il y a peut etr ed’autre sraisons purement competitives…)
– les web 2.0 est une inoonvation dans son ensemble, les acteurs du Web 2.0 portent chacun une innovation, mais chacun de ces groupes depose des dizaines de brevets chaque année. Comment oser comparer un de ces acteurs a des geants comme Nokia ou Toyota?
– les societes citées ne sont pas si jeunes. Sur les 50 societes citées, il n’y en a qu’une dizaine qu iont moins de 30 ans. C’est bien, mais on peut se demander ce que fait dans ce classement une socite comme Starbuck…
– je n’aime pas les classements en “vrac”: un classement par secteur aurait été beaucoup plus signficatif…

Alexis Mons

Pas faux Hervé, mais ce classement ne déroge pas à d’autres, malheureusement : http://bwnt.businessweek.com/it100/2006/index.asp
Pour le reste, et puisque c’est aussi un punching-ball que j’aime beaucoup sur ce sujet, cette tribune du jour sur le JDN me semble tout à fait à propos : http://www.journaldunet.com/expert/11607/pourquoi-la-bibliotheque-numerique-en-ligne-francaise-pietine.shtml

Jean-Luc Grellier

Dire qu’en France il y a un problème autour de l’innovation c’est un peu comme dire qu’aux Etats Unis la recherche est un fer de lance…
Pour que nos grandes entreprises donnent à l’innovation l’importance qu’elle mérite, encore faudrait-il qu’elles puissent embaucher des chercheurs… ceux là même qui sont déjà depuis bien longtemps aux Etats-Unis ou là où la recherche est un vrai secteur.
Et si le web 2.0 est une innovation dans son ensemble, quand on sort la tête de l’eau on voit bien que si c’est une innovation forte elle n’a pris de l’ampleur que lorsque les acteurs majeurs du marché s’y sont intéressés.