May 27, 2011

L’e-G8 forum vu par Emakina

Posted by

Manuel Diaz

A l’occasion du e-G8 la France a démontré qu’elle comprenait les enjeux d’Internet et qu’il était important de faire se rencontrer l’industrie digitale mondiale et les chefs d’états. Ce rapprochement était nécessaire afin d’établir une relation avec les dirigeants qui méconnaissent parfois le secteur du numérique. Ce n’est pas la première initiative dans ce sens puisqu’Hadopi, même si elle était imparfaite, surtout pour nous digital natifs, avait le mérite d’être une étape qui renouait le dialogue entre industrie culturelle et industrie digitale. Nos dirigeants politiques sont donc dans un processus d’apprentissage  qu’ils semblent vouloir accélérer avec la mise en place du Conseil National du Numérique. Il serait dommage de simplement retenir quelques phrases malheureuses, chez Emakina nous préférons remarquer que le digital est un formidable moteur de croissance qui possède un véritable gisement d’emploi (notamment chez les jeunes) à l’échelle nationale et européenne.

Nous retiendrons également les 3 ateliers de la deuxième journée de l’e-G8 dont les thématiques ont permis de centrer les discussions sur des sujets tels que la mobilité, l’innovation, le partage de valeur, l’impact du numérique sur le secteur des media ou encore l’open data. Ce e-G8 s’est ouvert sur une initiative politique et s’est clôturé sur  la voix sociale et mondiale de Mark Zuckerberg: des indicateurs forts pour installer une boucle vertueuse.

Manuel Diaz a eu l’occasion d’exprimer son opinion sur l’e-G8 forum sur le plateau de LCI , BFM Business ou encore lors d’une interview vidéo réalisée par Frenchweb.

Comments are closed.